Together to success...

since 1997
General partner

Русский English (int.) Deutsch English (USA) English Español Français Italiano Português 日本語 简体中文

Distributeur (représentant autorisé) de stations de compression auprès des entreprises industrielles russes

La société d'ingénierie russe SA «Intech GmbH» (ООО «Интех ГмбХ») est depuis déjà plus de 20 ans un des acteurs principaux sur le marché russe des entreprises industrielles. L’expérience considérable dans le domaine de l’ingénierie et le renom sur le marché ont permis à notre société d'accomplir plus de 100 projets de grande échelle pour des usines industrielles russes. Nous sommes toujours en quête de nouveaux partenaires qui considéreraient le marché russe comme un marché attirant des investissements, qui cherchent à augmenter leurs chiffres de vente dans la région, élargir leur activité et passer au niveau international supérieur.

Sommaire:

Nous sommes intéressés par la coopération avec les producteurs de stations de compression, qui chercheraient un distributeur officiel de bonne foi afin de livrer leur équipement aux usines industrielles russes.

La direction de notre société et les cadres responsables connaissent parfaitement le marché russe et sa mentalité, le cadre juridique russe, ainsi que les particularités de l’activité financière et économique des clients russes. Tous nos managers possèdent une clientèle importante, une grande expérience de ventes réussies et des contacts établis avec de potentiels acheteurs de vos stations de compression, ce qui aide à déterminer dans un court délai les directions prometteuses de promotion et à garantir un accès rapide au marché russe en croissance. Notre personnel maîtrise l'’anglais et l’allemand, nous sommes orientés sur le marché international vers les livraisons d’équipement étranger.

Nos équipes de spécialistes d’ingénierie expérimentés, capables à résoudre les problèmes techniques les plus difficiles, sont un contact permanent avec les clients russes, organisent des rencontres, des présentations de nouvelles réussites de nos partenaires dans le domaine de production, mettent en lumière les défis techniques, communiquent sans relâche avec tous les services des usines russes. C’est pourquoi nous connaissons parfaitement toutes les particularités de travailler en Russie, nous connaissons bien l’équipement des entreprises industrielles et leurs besoins pertinents de modernisation.

Lorsque notre société devient le distributeur officiel de vos stations de compression en Russie, le département promotion effectue la prospection commerciale, l’analyse du marché de stations de compression que vous proposez afin de révéler des besoins des entreprises russes, évalue le potentiel et la capacité d’absorption du marché en question des entreprises industrielles russes et notre département informatique commence le développement du site Internet en russe consacré à votre production. Nos spécialistes effectuent l’analyse de correspondance de vos stations de compression aux exigences des clients. Nous analysons également la réaction générale du marché vis-à-vis de l’apparition d’un produit nouveau et nous étudions les catégories d'acheteurs potentiels, en déterminant les profils les plus intéressants.

En tant que votre représentant officiel en Russie, la société «Intech GmbH» (ООО «Интех ГмбХ») procède en cas de nécessité à la certification des lots d’équipement du producteur, de différents types de stations de compression en conformité avec les standards russes, organise une expertise pour obtenir les certificats ТР ТС 010 et ТР ТС 012 qui autorisent l’utilisation de votre équipement par toutes les entreprises industrielles des pays de l’Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, Kirghizie), y compris dans le domaine  des productions à risque. Notre société russe est prête à aider à formaliser un passeport de station de compression en conformité avec les standards russes et ceux des pays de l’Union douanière.

La société d’ingénierie «Intech GmbH» (ООО «Интех ГмбХ») coopère avec plusieurs centres d’études et de réalisation industrielle russes dans différents domaines de l’industrie, ce qui nous donne la possibilité d’accomplir la conception préalable et les études consécutives en conformité avec les standards actuels et les réglementations de construction de la Russie, ainsi que des pays de la CEI. De plus cela nous donne la possibilité d'utiliser vos stations de compression dans les projets à venir.

La société possède son propre département logistique, qui effectuera le transport de votre production, son emballage, son chargement et sa livraison selon les conditions de transport DAP ou DDP à l’entrepôt du client avec le strict respect de toutes normes et de toutes règles de droit, applicables à l’activité sur le marché russe.

Notre société possède également de nombreux spécialistes certifiés, qui effectueront la supervision du montage de votre équipement, les travaux de mise en marche, toute sorte de services après-vente des stations de compression, ainsi que la formation des personnels du client et les consultations nécessaires.

Description succincte des stations de compression

Les unités (stations) de compression d’air sont devenues aujourd’hui très répandues dans de nombreux secteurs industriels ainsi qu’en médecine et pharmaceutique, dans la sphère d’entretien de voitures en tant que source d’air comprimé pour les outils pneumatiques, etc. L’accroissement des besoins en air comprimé a favorisé l’apparition de nombreux types de compresseurs qui se différenсient selon la conception, le principe de fonctionnement et les performances. Les unités (stations) de compression d’air sont considérées en règle générale comme équipements auxiliaires, c’est-à-dire, ceux qui ne sont pas directement impliquées dans les procédés de production. Cependant, cela ne les empêche pas d’être une partie intégrante et indispensable des lignes de production et de divers systèmes industriels.

Du fait que souvent il n’est pas nécessaire d’intégrer le compresseur même dans la ligne technologique parce que on n’a besoin que d’acheminer du gaz comprimé produit par le compresseur, une solution rationnelle consisterait à réunir le compresseur et les équipements auxiliaires en une unité que l’on pourrait acheter, installer et brancher  comme un ensemble unique. Cela permettrait de simplifier les processus de conception et de maintenance des équipements. L’ensemble de dispositifs appelés à produire du gaz comprimé et composé d’un compresseur installé sur un socle commun avec le moteur, la transmission et d’autres équipements auxiliaires est appelé installation de compression.

Une autre raison justifiant la création d’installations de compression, a consisté dans l’intérêt d’avoir une source mobile de gaz comprimé. Par exemple, pour alimenter les outils pneumatiques portables dont l’alimentation en air comprimé est sans doute une chose peu confortable, ou les installations provisoires de production de ressources minières   telles que le pétrole et le gaz déployées dans des régions éloignées et peu accessibles. Dans ce cas la mobilité sous-entend la possibilité de transporter une installation de compression sans qu’il soit nécessaire de réaliser son montage complexe sur place, ainsi que la dotation  de l’installation en dispositifs de mobilité appropriés, par exemple, des roues.

Construction

La variété de solutions architecturales des stations et installations de compression est immense ce qui s’explique par des possibilités étendues de combinaison de différents éléments. L’assortiment de ces éléments peut varier fortement en fonction des cas, cependant, il est possible d’en distinguer certains éléments principaux :

  • socle;
  • compresseur;
  • moteur;
  • transmission mécanique;
  • réservoir intermédiaire.
de stations de compression
Vue générale d’une station de compression

La station n’est sans doute pas capable de remplir sa principale fonction sans compresseur, et ce dernier à son tour n’est pas capable de fonctionner sans qu’il reçoive une énergie mécanique fournie par un dispositif d’entraînement. Le réservoir intermédiaire sert à contenir de l’air comprimé et permet de lisser les pulsations du flux de sortie. Dans certains cas la présence du réservoir intermédiaire n’est pas nécessaire et il peut donc être absent au sein de la station. Le socle sert de base pour implanter d’autres équipements sachant que le réservoir intermédiaire peut jouer le rôle d’une telle base si le poids et encombrements du compresseur et du dispositif d’entraînement le permettent.

La composition quantitative de la station de compression varie également en fonction des exigences imposées par la tâche à remplir. Si le gaz à comprimer est trop pollué soit le degré de sa pollution risque d’augmenter de temps en temps on met en place des filtres supplémentaires qui peuvent fonctionner en permanence ou intervenir si besoin est. Des cas sont possibles où la station de compression devrait fonctionner en continu au cours d’un temps prolongé, c’est-à-dire, les équipements ne peuvent pas être arrêtés pour un entretien ou maintenance. Pour apporter une solution à ce problème on installe à côté du compresseur ou des compresseurs principaux une unité de secours supplémentaire. Ceci permet d’effectuer l’entretien de la station sans interrompre son fonctionnement. Au moment où un des dispositifs de travail commencerait à avoir besoin d’un entretien, on l’élimine de la ligne générale de flux de gaz et on lui substitue un compresseur de secours ce qui permet de réaliser les opérations d’entretien requises sans que les performances de l’installation en souffre. Par la suite, on pourrait alterner l’élimination des dispositifs de la ligne de flux générale afin d’assurer le caractère cyclique de leur fonctionnement et d’arrêts.

de stations de compression
Schéma des modes de fonctionnement d’une station de compression composée de trois compresseurs

Outre les principaux éléments la station peut le cas échéant être équipée en plus de différents systèmes et dispositifs auxiliaires. Pour prolonger la durée de vie des principaux équipements on utilise des systèmes de lubrification et de refroidissement (à huile et à air), ainsi que différents filtres pour le milieu gazeux installés tant en amont qu’en aval du compresseur. Si la station doit fournir un flux d’air comprimé à pression et débit variables on intègre dans son architecture  un système d'instrumentation (instruments de contrôle et de mesure et des automatismes) ainsi que des interfaces  de gestion. Dans le cas où une installation de compression serait de conception modulaire et exploitée dans des conditions climatiques difficiles on l’équipe en plus de systèmes de chauffage et de ventilation pour maintenir à l’intérieur des conditions optimales.

de stations de compression
Dispositifs auxiliaires d’une station de compression

Classification

En raison de la complexité de leur structure les stations de compression ont une classification extrêmement vaste qui peut se baser sur les classifications de leurs parties composantes. Evidemment que la classification de base se réfère au compresseur utilisé ce qui permet de distinguer les types d’installations suivants :

  • volumétrique;
  • dynamique.

Le premier groupe compte des compresseurs à piston, à membrane, à palettes, à vis, etc. La compression du gaz grâce à la réduction du volume de la chambre de travail conduisant à l’élévation de la pression à l’intérieur de la chambre, permet aux installations de compression de ce type de développer une pression considérable en sortie. Les compresseurs du second groupe sont de types centrifuge, axial et à jet où l’élévation de la pression s’obtient par l’accroissement de l’énergie cinétique du flux de gaz qui ensuite se transforme en partie en énergie potentielle de la pression.

La classification pourrait se faire également sur la base des principales caractéristiques du compresseur. Ces caractéristiques principales sont les suivantes :

  • pression créée;
  • débit fourni.

En fonction de la pression, les compresseurs se divisent en ceux à très haute (plus de 100 MPa), haute (de 10 à 100 MPa), moyenne (de 1,2 à 10 MPa) et basse (de 0,15 à 1,2 MPa) pressions. Pour le débit (capacité de production) les appareils se divisent en ceux à : petit (10 m3/min maxi), moyen (de 10 à 100 m3/min) et grand (plus de 100 m3/min) débit.

Le second élément important d’une station de compression est le système d’entraînement du compresseur qui compte un moteur et une transmission mécanique appelée à transmettre le couple de rotation de l’arbre du moteur à l’arbre du compresseur. Dans ce cas, on peut distinguer des installations de compression suivantes : à moteur diesel, à essence, électrique, etc. et selon le type de leur raccordement au compresseur ils peuvent être équipés de transmission : à  courroies, à chaîne, à engrenages, etc. Cette classification est surtout importante pour les installations de compression mobiles du fait que toutes les sources d’énergie ne peuvent pas être accessibles en fonction du lieu de leur utilisation. Quand il s’agit, par exemple, de sites éloignés des lignes électriques il serait plus facile et utile d’utiliser une installation de compression fonctionnant au combustible liquide ou gazeux qui peut être fourni avec un moyen de transport séparé.

de stations de compression
Types de transmission utilisée dans une station de compression

Une particularité importante des installations de compression consiste dans la possibilité de les rendre mobiles d’où on distingue :

  • installation stationnaires;
  • installations mobiles.

Les installations mobiles peuvent être dotées de base mobile la plus variée depuis des roulettes de petit diamètre jusqu’à une remorque véhicule bâchée. Le choix concret dépendra du lieu d’utilisation et de la destination de l’installation. Dans le cas d’une station-service il suffirait d’installer le compresseur et tous les éléments nécessaires sur une plateforme mobile que le personnel pourrait déplacer manuellement à l’intérieur du local alors qu’un compresseur puissant et encombrant utilisé pour alimenter en air comprimé des outils de chantier serait préférable d’installer à bord d’une remorque camion ou sur le châssis du véhicule même.

En règle générale, en fonction du type de plateforme sur laquelle sont placés les équipements les installations de compression peuvent être montées sur :

  • le réservoir intermédiaire;
  • une remorque (à un ou deux essieux; bâchée ou ouverte);
  • un châssis (bâché ou ouvert).
de stations de compression
Types d’implantation d’une station de compression

L’option de montage du compresseur, du moteur et de  la transmission directement sur le réservoir intermédiaire est assez répandue car elle permet de rendre l’installation compacte et facile pour accéder aux différentes parties pour visites et entretien. Par ailleurs, on pourrait la faire mobile si l’on équipe le réservoir de roues. Les installations de compression les plus encombrantes et complexes seront montées sur des bâtis posés sur une fondation. La structure pourrait représenter un module distinct avec des systèmes de chauffage et de ventilation intégrés ce qui permettrait de déplacer cette installation à l’aide d’un moyen de transport et d’utiliser quelles que soient les contraintes atmosphériques et climatiques.

Domaines d’application

Parme diverses destinations des stations et installations de compression on peut distinguer plusieurs domaines essentiels. L’un d’eux est l’alimentation en air comprimé des divers outils pneumatiques. Dans ce domaine les stations mobiles les plus demandées sont celles utilisées par des services routiers et les entreprises de bâtiment. D’autres applications peuvent être des aérographes mobiles ou stationnaires et des installations de sablage.

Le second domaine important est l’alimentation en gaz comprimé (y compris l’air) des différents équipements dans des entreprises et des lignes de production. Il pourrait s’agir de presses pneumatiques, de moteurs pneumatiques, de grues, de robinetterie de régulation et d’arrêt, etc. Pour autant que ces utilisateurs d’air comprimé soient de grosses installations montées sur une fondation les stations de compression à utiliser seront du type stationnaire adaptées pour le fonctionnement avec équipement concret.

Dans les technologies chimiques les installations de compression servent à alimenter en air comprimé les appareils de synthèse chimique d’où des exigences supplémentaires sont imposées à ces installations en termes de tenue chimique et corrosive face aux gaz à fournir ainsi qu’au niveau d’étanchéité et de protection antidéflagrante. En même temps, presque partout dans les entreprises il existe des lignes d’azote comprimé utilisé pour souffler des appareils et tuyauteries. A cet égard, l’azote présente l’avantage d’être un gaz inerte, accessible et capable d’être obtenu à partir de l’air atmosphérique par procédé de séparation par membrane ou la rectification fractionnée. L’air atmosphérique ou l’oxygène pur sous pression sont également utilisés pour des réactions de synthèse chimiques en qualité d’oxydant. Cette dernière application est largement utilisé en métallurgie ce qui rend les stations de compression intéressantes dans ce domaine également.

Information générale relative aux stations de compression

L'exploitation des gisements de gaz est liée à un certain nombre de particularités qui imposent des exigences supplémentaires relatives à l'organisation du processus. Ainsi, on distingue trois étapes de production principales : croissante, stable et décroissante. L'exploitation directe commence dès la phase de forage et d'aménagement du gisement, ce qui correspond à la phase croissante de la production. A la fin des activités ci-dessus le gisement passe en mode de fonctionnement établi par des calculs techniques et économiques ce qui correspond à la phase de la production stable. Pendant cette période on extrait environ 2/3 de toutes les réserves de gaz. Ensuite vient la phase de production décroissante caractérisée par une baisse du niveau de production en raison de retrait du service d'une partie de puits suite à leur mouillage ou réduction de la production de gaz au-dessous du niveau de rentabilité. Dans ces conditions on extrait du gisement jusqu'à 10% de plus de ses réserves. Lors de l'exploitation de petits et moyens gisements les phases de production croissante et stable  peuvent être absentes.

En règle générale, au début de l'exploitation d’un gisement la pression de couche est suffisante pour transporter le gaz de la tête de puits à l'unité de sa préparation, puis au gazoduc sans faire appel aux équipements de compression. Cependant, tout au long du processus d'extraction la pression de couche diminue progressivement et déjà au stade de la production stable, et encore plus au stade de production décroissante, on risque de se heurter à un problème où la pression devient insuffisante pour alimenter le gazoduc. À ce propos, du point de vue technologique, l'exploitation des gisements est divisée en deux étapes : sans compression et avec compression. On peut en déduire que la différence entre ses deux étapes consiste dans l'utilisation ou non utilisation d'une installation de compression appelée à monter la pression du gaz produit. Ces installations sont appelées stations de compression. Elles sont destinées à résoudre les tâches suivantes:

  • production du gaz à basse pression;
  • compression du gaz de pétrole et du gaz associé pour le rendre apte à l’utilisation;
  • maintien de la pression de sortie requise de gaz;
  • nettoyage, soufflage et pressage des conduites.

La phase de compression lors de l'exploitation d’un gisement est une composante importante de l'ensemble du processus de production. La phase d'exploitation sans compression permet généralement d'extraire 50-60% de l'ensemble des réserves de gaz, alors que l'exploitation des gisements en mode de compression permet d'extraire 20-30% de plus des réserves totales, ce qui représente une quantité non négligeable. Les équipements de préparation du gaz sont adaptés à une pression déterminée, de même que le gaz doit également être fourni au gazoduc sous une pression déterminée. A la baisse  de la pression de couche la station de compression assure une pression de sortie constante grâce à son élévation d'appoint à la valeur désirée. Tout cela fait des stations de compression l'un des éléments les plus importants du processus de production de gaz.

Outre les puits les stations de compression peuvent être installées dans les stockages souterrains afin de soutirer le gaz de stockage et le fournir sous une pression déterminée au gazoduc. La même station de compression est utilisée pour effectuer l'opération inverse, où le gaz est soutiré d'un gazoduc et injecté dans le stockage. Cette station de compression doit être en mesure de développer une pression de sortie du gaz considérable, dans le cas contraire, le gaz disponible pour le stockage risque d'être mal géré. Les stockages souterrains, aménagés dans des roches dures, permettent de stocker le gaz à haute pression de 0,8 à 1 MPa.

de stations de compression
Mise en place d’une station de compression dans un gisement de gaz et un stockage souterrain

Architecture et principe de fonctionnement

Les stations de compression peuvent se différencier beaucoup en termes d’architecture et de composition, cependant, elles possèdent un certain nombre d’éléments principaux communs :

  • unité de compression;
  • entraînement;
  • équipements auxiliaires.

L’élément essentiel d’une station de compression est le compresseur même ou un groupe de compresseurs qui sont destinés à élever la pression du gaz de transit. Le compresseur est entraîné à l’aide d’un actionneur raccordé au compresseur. On entend sous équipements auxiliaires tous équipements supplémentaires nécessaires pour permettre le bon fonctionnement de la station. Il peut s’agir d’un circuit de circulation d’huile de lubrification, d’un circuit de refroidissement, d’un assortiment d’instruments, etc. Si une station de compression représente un module séparé les équipements supplémentaires peuvent compter  des systèmes supplémentaires tels que le chauffage, la ventilation et d’autres.

Classification

Les stations de compression sont des installations complexes appelées à déplacer et à injecter le gaz au moyen de leur élément clé qui est l’unité de compression. Pour cette raison, la classification principale des stations de compression est basée sur les compresseurs utilisés qui, généralement, sont de types suivants :

  • à piston;
  • à vis;
  • centrifuges.
de stations de compression
Principaux types de compresseurs utilisés dans les stations de compression

Les compresseurs à piston sont ceux de type volumétrique et fonctionnent grâce à la réduction guidée du volume de la chambre de travail qui est formée par le cylindre et le piston mobile et dans laquelle se produit la compression du gaz. Ces dispositifs présentent l’avantage d’avoir une architecture assez simple qui facilite considérablement l’entretien et la maintenance, ainsi que des qualités telles que la robustesse et la fiabilité. Les compresseurs à piston permettent de développer une pression considérable de gaz et sont moins couteux en comparaison avec d’autres types. Cependant, le prix de ces avantages est payé au détriment de la régularité du flux de gaz fourni suite au caractère cyclique de variation de volume de la chambre de travail qui est dû aux mouvements de va-et-vient du piston. D’autre part, ils sont plus bruyants et subissent des charges de vibration au cours du fonctionnement. Les stations de compression équipées de compresseurs à piston s’approprient pour beaucoup leurs qualités. Elles sont assez peu couteuses et simples en termes de gestion et sont capables en même temps de comprimer le gaz à des pressions élevées. Les compresseurs à piston sont peu encombrants et peuvent être même montés sur le réservoir intermédiaire alors que de gros compresseurs pourraient nécessiter une plateforme plus stable.

Le compresseur à vis est également de type volumétrique, cependant, les chambres de travail y sont formées en séparant  une partie d'espace par le corps de compresseur et une ou plusieurs vis engrenées entre elles. Ces appareils sont capables de développer une pression considérable qu'il faudrait assurer dans le cas de compresseurs à piston à l’aide d’un montage multiétagé de compression de gaz. Les compresseurs à vis, tout comme les stations de compression qui en sont dotées, sont plus complexes et coûteux en comparaison avec leurs analogies, mais montrent en même temps une grande fiabilité et facilité d'utilisation à l'instar des compresseurs à piston tout en exigeant un strict  respect des règles d'utilisation. Un faible niveau de bruit et des dimensions compactes permettent d'utiliser avec succès  les compresseurs à vis au sein de différentes stations de compression mobiles. Cependant, on les utilise également au sein de grosses stations de compression dans les productions et entreprises gazières, surtout celles dotées de hautes technologies, car elles sont capables de créer un flux de gaz comprimé sans pulsation propres aux stations de compression à piston.

Le compresseur centrifuge augmente la pression du gaz en communiquant à son flux une énergie cinétique qui passe ensuite en partie en énergie potentielle de la pression. L’énergie cinétique est transmise des pales de la roue de travail en rotation, et la conversion de l’énergie cinétique en énergie potentielle a lieu dans un diffuseur en sortie du compresseur. Ce principe de compression du gaz est appelé dynamique. Les compresseurs centrifuges ne sont pas capables dans des conditions analogues de développer des pressions aussi considérables que sont capables de fournir les compresseurs à piston et à vis et souvent pour obtenir la valeur souhaitée de pression on fait les compresseurs multiétagés. En même temps, ce type de compresseurs et partant le type correspondant de stations de compression est capable d’assurer un plus important débit de gaz ce qui rend intéressantes ces stations de compression pour les entreprises gazières ainsi que par les sites qui ont besoin d’importantes quantités d’air comprimé. D’autre part, lors du fonctionnement d’un compresseur centrifuge le gaz est refoulé de manière régulière sans pulsations ce qui facilite la tâche de transfert du gaz.

La classification suivante du point de vue importance concernant les installations et stations de compression porte sur le type de l’entrainement utilisé ce qui importe pour déterminer le type de combustible à utiliser pour assurer le fonctionnement de la station de compression. Compte tenu du fait que ces équipements se trouvent à une distance importante des voies de transport et à des endroits peu accessibles la possibilité ou l’impossibilité d’approvisionnement de tel ou tel combustible peut devenir un facteur déterminant. Les types d’entraînement les plus fréquemment utilisés sont les suivants :

  • moteur à gaz;
  • turbomoteur;
  • électrique.

Le dispositif d’entraînement utilise un moteur à gaz qui est un moteur à combustion interne fonctionnant au combustible gazeux, une source d’énergie assez bon cher et accessible. Ces dispositifs sont fiables et peu exigeants en utilisation. Le dispositif d’entrainement démarre à l’aide de l’air comprimé et la régulation de la vitesse de rotation est effectuée grâce à la variation du débit de gaz fourni aux cylindres.

Dans un turbomoteur l’énergie mécanique est produite comme le nom du moteur l’indique à l’aide d’une turbine dans laquelle se détend le gaz chaud formé dans la chambre de combustion où arrivent le combustible et l’air atmosphérique. L’air est aspiré à l’aide d’un compresseur et pour cette raison pour lancer le turbomoteur on a besoin d’une source d’énergie séparée (démarreur). Le compresseur, la chambre de combustion et la turbine sont les principaux composants du groupe de turbines à gaz. Ce type d’entraînement est largement répandu car il ne dépend pas des fournitures du combustible de l’extérieur et utilise le même gaz qui transite par la station de compression, et l’excédent de l’énergie produite peut être utilisé pour le chauffage et l’approvisionnement en électricité de la station même et des sites proches.

Les dispositifs d’entraînement électriques  installés dans les stations de compression possèdent certains avantages par rapport aux moteurs à gaz et aux turbomoteurs même s’ils ont besoin d’être alimentés nécessairement en électricité. Primo, l’utilisation de l’électricité permettra d’économiser le combustible gazeux transitant par la station ainsi qu’aura un impact positif sur la composante environnementale de la station de compression grâce à la baisse d’émissions nocives dans l’atmosphère. Secundo, le moteur électrique s’offre plus facilement à la régulation et à l’automatisation ce qui permet de simplifier le contrôle de fonctionnement de l’ensemble de la station et de réduire le personnel de service. Et, tertio, les conditions de travail  s’améliorent considérablement dans cette station de compression  grâce à une baisse des bruits dus au fonctionnement de l’installation, des vibrations et de la teneur de l’air en poussière.

Compresseur et soufflerie à gaz

En tant que distributeur officiel de vos stations de compression notre société «Intech GmbH» (ООО «Интех ГмбХ») trouve sur le marché les acheteurs de votre production, procède à des pourparlers techniques et commerciales avec les clients sur les accords de livraison de votre équipement, conclue les accords. Dans le cas de participation aux appels d’offres nous rassemblons et préparons toute la documentation nécessaire, concluons tous les accords nécessaires afin de livrer votre équipement, enregistrons la livraison à la douane et effectuons le dédouanement de l’équipement (stations de compression), enregistrons le passeport du marché pour les services de contrôle des changes des banques russes afin de permettre des payements en devise étrangère. En cas de nécessité notre société peut accomplir l’espacement de votre équipement dans un site de production existant ou en train d’être construit.

Nous sommes sûr que notre société «Intech GmbH» (ООО «Интех ГмбХ») peut devenir votre partenaire et distributeur fiable, compétent et efficace en Russie.

We are always open for cooperation, let’s move forward together!

Nous vous prions de bien vouloir envoyer vos propositions de coopération en anglais.

Intech GmbH SARLIntech GmbH SARL